La crise financière qu’a connue le marché de l’économie a laissé beaucoup d’impact dans les habitudes des consommateurs bancaires de telle sorte qu’entre la méfiance et le besoin d’épargner, on ne sait plus à quel saint se vouer sans compter la tarification quelques reprochée des services bancaires. Cependant l’avènement des banques électroniques a renversé peu à peu l’image que les consommateurs ont des banques en général étant donné que les banques en ligne sont qualifiées de banques moins chères de par leur tarification.

Le critère moins cher des banques en ligne n’est en aucun cas un mythe, il s’agit bien d’une réalité vécue par plusieurs Français dont certains ont pris le courage de faire des banques en ligne leur première banque. En s’appuyant sur les services d’une banque classique et ceux d’une banque sur internet, outre le fait que les services sont les mêmes, il est plus avantageux de rembourser par exemple un crédit venant d’une banque en ligne que celui de venant de l’autre. Il en est de même pour les autres services ou produits.

Bien qu’on constate encore un peu de réticence de la part des consommateurs bancaires vivant dans les provinces, les banques en ligne travaillent en tout cas d’arrache-pied pour faire bénéficier leurs services à bon nombre de Français jusqu’aux extrémités des provinces.

L’absence des agences bancaires pour l’exécution de certains services peut être une limite pour les banques en ligne même si les opérations se font toutes à distance. En dépit de cela, il faut admettre que les offres des banques en ligne vont au-delà des attentes des clients surtout à l’heure où ces banques se servent de leur politique d’innovation. En même temps, elles innovent dans leur domaine, n’est-ce pas en même temps elles se servent des besoins des clients pour perfectionner leurs services.